C’est en 2014 que l’idée de L’ATELIER 607 a vu le jour dans l’esprit de sa créatrice, Marie DOUSSET. Présentations !

 

Marie DOUSSET, formatrice en orthographe certifiée Voltaire – niveau Expert.

 

Bonjour et bienvenue sur le site de L’ATELIER 607 !

 

Après une carrière d’opticienne puis une reprise d’études en sciences de l’éducation, j’ai eu la chance d’intégrer l’organisme Class’ Formation et d’être formée par Florence AMIAUD et Sandra COURTOIS. Je tiens à saluer ces deux femmes exceptionnelles qui véhiculent des valeurs humaines rares et partagent l’ambition de vouloir aider chacun à trouver l’épanouissement professionnel dont il a besoin.

Aujourd’hui, je suis formatrice en orthographe et je suis heureuse de pouvoir dire que j’ai atteint mon idéal professionnel. Un idéal en forme de rêve d’enfant qui adorait « jouer à la maîtresse » avec ses petites sœurs et leur faire travailler l’orthographe !

J’ai une pensée particulière pour l’école PAPU (Rennes), l’école de mon enfance, qui a fait naître en moi cette passion du bien-écrire. Je remercie les professeurs bienveillants que j’ai eus, je sais aujourd’hui ce que je dois à leurs fameux et innombrables petits carnets d’orthographe !

 

 

L’ATELIER 607, mais au fait, pourquoi ce nom ?

 

À mes heures perdues, je suis une grande bricoleuse, une touche-à-tout ! C’est donc tout naturellement que le mot « atelier » s’est imposé comme une évidence dans le nom de mon entreprise ! Et je trouve qu’il y a là une belle métaphore à faire autour du bricolage en ce qui concerne la remise à niveau en orthographe

Au sein de mon « atelier », je vous propose de vous aider à réparer des savoirs existants, plus ou moins abîmés par le temps mais bel et bien là ! Je vous donne des « outils » pour que vous n’ayez plus à « bricoler » vos phrases et qu’elles ne soient plus « bancales ». Tout un programme !

Bonne humeur et bienveillance sont les maîtres-mots de ces « ateliers » de remise à niveau en orthographe !

 

Oui mais « 607 », pourquoi ?

 

« 607 », c’est le numéro de l’appartement où j’ai vécu pendant quelque temps avec mon mari à Baltimore aux États-Unis. Il a une dimension très symbolique à mes yeux ! En effet, c’est cet appartement qui a vu les premiers jours de notre fille. On dit souvent que créer une entreprise, c’est un peu comme devenir parent !...